Stanley Clarke le "papi de la basse"

Publié le par yakapa

Stanley Clarke est purement et simplement une légende vivante qui a libéré son instrument comme l'ont fait avant lui Louis Armstrong et Charlie Parker dans leur domaine respectif. En montrant au monde entier que la basse n'était pas simplement confinée au fond de la scène, mais pouvait être utilisée pour des interprétations de premier plan, Stanley a révolutionné la fonction musicale de cet instrument. Son influence n'a fait que croître au fil des ans. Sa performance sur "Return to Forever" avec des musiciens comme Chick Corea, Al Di Meola, et Lenny White a enflammé le monde de la musique avec un mélange détonant de rock et de jazz. Le jazz/fusion était né.

Plus tard, des collaborations avec George Duke, (The Clarke/Duke Project), Keith Richards et Ron Wood (The New Barbarians), Jean-Luc Ponty et Al Di Meola (Rite of Strings) ont montré au Monde les multiples facettes de ce parrain de la basse.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article