Précarité: les retraités sont dans les rues... pour manifester!

Publié le par yakapa

Les retraites de plus en plus précaire sont dénoncées à l'heure ou la nouvelle réforme prend forme.

contre-manifestation-18-10-2007.jpg


Écharpes à carreaux ou cols en fourrure, vestons et casquettes élimés, Claude, Louis, Michel, Nicole ont entre 60... et 90 ans. Retraités de l'Éducation nationale, anciens cheminots, mineurs, femmes de ménages, ou chefs de service, ils crient, en choeur, à leur « paupérisation ». Fi du tabou de la pauvreté des personnes âgées, ils étaient hier près de cent cinquante venus de Lens, de Béthune, d'Arras, de tout le département, se mettre à nu devant la grande porte de la préfecture. Ils se sont ainsi joints au mouvement national, à l'appel des syndicats CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, Unsa et FGR-FP.

« J'ai perdu 60 % de mon dernier salaire, raconte Joëlle, 60 ans, ex-responsable des politiques de la ville, tout juste à la retraite. Pourquoi ? Je suis une femme, j'ai eu des ruptures de carrières, quand j'ai suivi mon mari, quand j'ai eu des enfants.

On va se retrouver dans une société où les vieux vivent de la charité ! » Dans la troupe, d'anciens cheminots y vont chacun du montant de leur retraite. Une petite dame : « je touche 880 E ». « Et beh, tu es une privilégiée, ricanent trois confrères. Beaucoup ont autour de 600 E ! » Et elle de préciser qu'en tant que veuve, elle compte une demi-part de la pension de son défunt mari. Robert déplore avoir dû « payer 45 Ede plus de taxes. Ma retraite n'a pas augmenté. Mais j'ai changé de catégorie fiscale ! Pour payer plus ! » Danièle Carin, pour la CGT retraités, martèle les revendications de l'intersyndicale : « l'objectif est de faire pression sur le gouvernement pour que les retraités retrouvent une place décente dans la société. Nos préoccupations concernent le pouvoir d'achat. Et la santé. Avec le déremboursement des médicaments, les retraités trinquent. » Tous demandent une réelle revalorisation des retraites. La délégation reçue à la préfecture souligne : « Au 1er avril, quel sera le montant de cette revalorisation ? On tient à ce que le ressenti de la hausse du coût de la vie soit pris en compte. » Peu habitués à manifester, les retraités. Mais bien décidés à se faire entendre. un article du monde.fr

Une précédente manifestation sociale en France en 2008

Publié dans Seniors en France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article