Ces seniors qui sombrent dans la délinquance. Enquête...

Publié le par yakapa

Au Japon, la délinquance des seniors au Japon a triplé en dix ans,selon une enquête parue cette année dans les média.

Quelque 45.000 personnes âgées de plus de 65 ans ont été poursuivies en justice entre janvier et novembre de cette année, la moitié d'entre elles étant accusés de vol à l'étalage (le bon coté de la chose c'est que pour leur courrir aprés c'est plus facile que quand ils avaient 20ans...), d'après le quotidien Tokyo Shimbun.

Les agressions commises par des personnes âgées au cours de cette période ont atteint le chiffre de 1.700, contre une centaine il y a dix ans (ben y'avait ptet moins de vieux aussi ?), écrit le quotidien, citant l'Agence de la police nationale.

Selon Osamu Nasu, du Centre de recherches de la police à l'Académie nationale de police, l'augmentation du nombre de personnes âgées isolées et désocialisées pourrait contribuer à ce phénomène (ils ont qu'à jouer à la Wii s'ils s'emmerdent !).

La population nippone est confrontée à un vieillissement plus rapide que celui enregistré dans n'importe quel autre pays (ils vieillissent plus vite ??!!), d'après un récent rapport gouvernemental. Environ un Japonais sur cinq était âgé de plus de 65 ans en 2005 et cette proportion devrait doubler avant 2050. (sinon ils ont qu'à enroler des vieux qui s'ennuient pour créer une police de vieux qui va "courser" les bandits vieux, non ?)

Le Japon n'est pas le seul pays menacé par ce "crime gris" comme on a surnommé le phénomène. En France aussi, alors que la population vieillit, les criminels seniors sont de plus en plus nombreux. Depuis quelques années déjà, la Japon remarque une hausse constante de la criminalité senior, également appelée « crime gris ».

Dans ce contexte, la police française commence à travailler sur cette problématique du « crime gris ». Comme le souligne un récent article du quotidien Le Monde, la délégation à la prospective et à la stratégie* (nouveau département créé par le ministère de l’Intérieur, voir encadré ci-dessous) a édité un rapport intitulé « Contexte stratégique de la sécurité intérieure à l'horizon 2025" qui analyse les « tendances lourdes ou émergentes » en matière de sécurité.

Et parmi ces tendances lourdes, la criminalité senior. Ainsi, la police envisage d’ores et déjà –et sérieusement- la  montée en puissance du « crime gris » dans les années à venir et la nécessaire mise en place de prisons réservées aux détenus de plus de 60 ans… Comme le précise encore le quotidien, une étude sur « le vieillissement de la population et les besoins de la sécurité intérieure » devrait d’ailleurs être présentée au mois de février...

Selon les experts en criminologie, cette augmentation de la criminalité chez les seniors s'expliquerait principalement par la paupérisation des plus de 65 ans, par l'explosion de la cellule familiale et par l'isolement des personnes âgées.

Un reportage sur le sujet de France 24.


Publié dans Insolites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article